De l’avantage et de l’inconvénient d’une lettre anonyme.

A la lecture des messages de Léonie Abadie j’ai failli me précipiter sur le téléphone et solliciter un marabout  pour qu’il se rende de toute urgence à Vic-Fezensac et hurle face à Léonie:

"Léonie tu es possédée, tu t’es laissée posséder, Vade Retro Satanas, Vade Retro Diabolo, Toi, Christine Boutin sort de ce corps  et libère-le de ton emprise"

Oui mais à la réflexion comment faire,  puisque Léonie n’existe pas, à part dans notre imaginaire, à part  dans son imaginaire, et quel imaginaire ?…

Aucun imaginaire !

Ce qui est dommage, voire dommageable, c’est que Léonie ce n’est pas vraiment un prénom à nous faire fantasmer, pas le genre de bombe sexuelle qui va érotiser le coït.

C’eût été une consolation de pouvoir se dire, "elle est vraiment très con mais au moins elle va peut être arriver à déclencher chez nous les quinquas, une invasion de phéromones"  et pour une fois on aurait pu exaucer le vœux de n’importe quel ministre des finances ou de l’industrie, ou même du président des commerçants après  Pentecôteavic  "Ca y est La Gaulle se redresse !"  mais non même pas !  

Aucun sexe appeal!

 A nous qui tutoyons l’andropause au quotidien, elle aurait pu  être la sauveuse, celle qui transforme les slips kangourous en string tendus à l’extrême, celle qu’on aurait porté en triomphe dans la ville déserte pour la prochaine Pentecote  en scandant "Léonie, Léonie, tu nous as redonné la vie !"  Que nenni !

 Aucune  pile à sexe !

Ensuite je me suis dit tiens elle connaît  Rimbaud, Fellini et Brassens, mais alors les discours qu’elle nous tient ce serait du contre emploi ?

Elle aime les gens qu'on aime!  

Mais à mon avis elle ne sait pas que "8,5" est la musique préférée des fanfares, que Georges Brassens a aussi chanté la plus belle chanson de salle de garde qui existe "mélanie"  à faire fuir tous les cul-benits du style de Léonie,  et que le Père Rimbaud et son pote Verlaine ils ont jamais attendu d’avoir la licence pour ingurgiter force absynthes et licebroquer sur les bien-pensants et qu'en Ethiopie Rimbaud il mâchait de la drogue quelle horreur Léonie.

En tout cas, une chose est sûre, il est pas mort de soif le gars de Charleville Mezières.  

Aucune références intellectuelles

Et c’est après que j’ai réalisé que La léonie elle pense peut être que Fellini c’est une marque de pâtes fraiches et que Rimbaud a fait plusieurs films: le 1, le 2 et Le Retour, mais peut être que Stallonne c’est son style de mec.  

Aucune intelligence et aucun goût

 

Et en plus elle se met à donner des leçons, à nous dire ce qu’il faut faire, penser, écrire, boire, manger, ou pisser et avec qui et comment on doit le faire, hé Léonie on a plus l’âge d’être sur les bancs de l’école, c’est d’ailleurs bien dommage on rigolerait un bon coup,  à condition que la maitresse soit volontaire, et là au moins on pourrait dire à tout le monde qu’on a une maitresse sans être obligé de se cacher… 

Aucun humour

Elle tape sur les sévillanes et sur les pistons et dit que "si on leur enlève la licence on leur enlève un œil"  , moi si j’avais  été Léonie, j’aurai pas tourné la phrase comme ça, parce qu’il faudrait pas que ça se retourne contre elle et que les Sévillanes disent "on lui enlève un œil et on récupère notre licence !" 

Aucune  rhétorique et aucun discernement

Et faudra pas qu’elle s’étonne lorsqu’elle sera démasquée, car cela va arriver,  de voir débarquer devant chez elle les pistons vieillissants, la seule fanfare qui sait garder ses  forces pour les grandes occasions et dont la phrase préférée est "Souviens toi de te méfier".

Léonie voudrait même qu’on ferme notre gueule et que l’on ne dise pas tout haut ce qu’on pense très fort, mais qui es-tu Léonie pour dire ça ?  ha oui mais au fait qui es tu  ? 

Une donneuse de leçons, j’espère juste que ce n’est pas une déformation professionnelle.

En tout cas une chose est certaine, et c'est effrayant lorsqu'on y pense, si Léonie avait été en âge d’écrire des lettres anonymes  à une période de notre histoire, il y a fort à parier que les Klaus Barbie et les Jean Moulin ils se seraient rencontrés plus tôt ! 

Aucun courage

 

Là ça fait mal Léonie, tu voudrais me trainer en justice ? cela pourrait être diffamatoire ?  mais depuis quand est-on diffamé lorsqu’on est anonyme…car Léonie tu es peut- être un homme, une femme, un groupe de parole, un parti politique, un animal peut-être… je ne sais à qui je m’adresse, même l’utilisation d’un prénom me semble être usurpé  et trop honorifique en ce qui te concerne à la lecture de ta diatribe.

Ton indigence intellectuelle et ton esprit mesquins n'ont d'égal que ton anonymat ponctuel.

Mais  avec  tous les ingenieurs informaticiens qui lisent la gazette, je ne désepère pas qu'un de ces cerveaux saura débusquer et cracker l’ordi d’où sont partis tes lettres anonymes (allez les gars des grandes écoles montrez ce que vous savez faire), ce serait bien qu’on rigole un peu quand même, et qu’on mette à jour ton joli visage chafouin, la vie est si triste parfois.

Aucun imaginaire, aucun sexe appeal, aucune pile à sexe, aucune référence intellectuelle, aucune intelligence et aucun goût, aucun humour, aucune rhétorique et aucun discernement, aucun courage, bref rien !  


Juste de l'anonyme

 Allez, tomorrow will be another day !

Jean Louis Perrier