Après quelques jours de repos, d'ampathie avec les platanes de la place de la Mairie, La Gazette Vicoise a bavardé avec celui qui etait le plus locace, son prénom est Paul (Thomas ne demande qu'à voir, Michel parait très timide, et les autres ne suivent que lui). 

GV (Gazette Vicoise): Vous qui voyez et entendez tout ce qui se passe au coeur de notre ville, ou en sommes nous ?

PP (Paul PLATANE): Toi, tu poses des questions et tu connais pas nos problèmes !

(Pas facile comme premier contact)

GV: A bon, et c'est quoi vos problèmes ?

PP: Tu vois à vic les platanes c'est un peu comme les assos, y a les platanes du Centre Ville, et puis y a les platanes du foirail, ceux du Barry, ceux des arènes, ceux de la 124, on est tous des platanes, mais on est pas pareils .....

GV: Pas pareils ?

PP : Ceux des arènes, ils se prennent un peu pour les chefs, ils ne parlent que de TOROS, ils sont toujours en train de se disputer avec tout le monde.

GV : Tout le monde ?, tu exagères non ?

PP : Demande à Tempo, à la Talenquère, enfin, je veux pas me faire abattre, ce que je te dis, c’est entre nous, eh !!!

GV : Bon, je dirais rien, mais c’est bizarre, on est quand même pas en Corse,

PP : Oh, tu sais, ici y faut pas parler de politique, parce qu’entre les platanes de Gauche et les platanes de Droite …

GV : Tu fais quoi là ? Quand je vais de Mt de Marsan à Auch, les arènes sont à Gauche, et la Mairie est à Droite, et quand je reviens, beh la Mairie est à Gauche, et les arènes à droite. Alors vos considérations qui reniflent la politique ça n'intéresse pas la Gazette.

PP : Excuse-moi, mais ceux du Barry, ils font la fête entre eux, et ceux des arenes c'est pareil, chacun fait de son cote, et nous, on nous pique notre animation pour Pentecôte.

GV : Vous n’avez qu’à discuter entre vous, faites un Collectif, vous trouverez bien une façon de contenter tout le monde.

PP : Tu es de VIC, toi, pour parler comme ça ? Ca se voit que tu connais pas le Bucheron, il fout la trouille à tout le monde avec sa tronçonneuse. Je vais te dire une chose : au IX S. avant J.C. Homère disait :

« C’est l’idée qui fait le bon bûcheron, ce n’est pas la force. » (L’Iliade)

Imagine quand le bûcheron à de mauvaises idées, il croit qu'il à la force ...

GV : Bon, je sais pas où tu vas chercher tout ça ? Je vais aller voir tes collègues des arènes,

Allez, CHAO Paulo !!!!

Gazettement votre,

La Gazette Vicoise.