La Gazette Vicoise, à été informée par ses envoyés très spéciaux  qu'un bateau a été repéré au large du Canada. Cette information à été relayée par l'ensemble des chaînes d'information françaises.

Ce navire errant, traverse le pacifique au gré des courants, balloté par des puissances qu'il ne peut contrôler.

Les premières images montrent qu'il ne peut s'agir du navire qui, est venu s'amarrer, le temps d'une journée au kiosque, ponton d'accueil de notre cité Pentecotière. Ce jour là, ce bateau au nom mysterieux de "FLV" faisait escale et les participants de cette belle croisière ont pu s'enthousiasmer au rythme des fanfares venues pour l'occasion. L'équipage, au complet, à assuré la sécuritė de tous les passagers et animé avec passion ce port trop souvent désert.

Les moussaillons, maitres de leur navire, ont repris la mer, vers d'autres horizons. Peut-être les reverrons nous un jour.

Une nouvelle information nous est parvenue.

Nous avons appris qu'un autre navire de croisière, avec plus de 3000 âmes à son bord, s'était malencontreusement échoué.

Il semblerait que le Commandant ait effectué une manœuvre hasardeuse. Après consultation d'une partie de son équipage il a décidé d'approcher la cote pour que les croisiéristes originaires de ce lieu puissent se sentir chez eux.

Il paraît que le commandant a réussi à sauver sa peau. Dans un acte de courage extrême, il a quitté le navire pour mieux accueillir ses passagers sur la terre ferme. Nous avons mis nos stations d'écoute en alerte. Il y malheureusement des victimes collatérales.

Apres de multiples vérifications, il s'avère que ce bateau est toujours sur place et qu'il n'a rien a voir avec le navire errant, objet de nos propos.

Alors, ce mystérieux bateau, laissé à l'abandon,  que deviendra-t-il ???

Il paraît usé, fatigué, épuisé, rouillé. D'apres les dernières informations, il devrait atteindre la cote autour du 26 Mai.

Son périple courageux mérite qu'il soit reçu avec les honneurs qu'il mérite. 

D'apres les spécialistes, il y aurait deux ans de travaux avant qu'il ne retrouve sa spladeur passée. D'ici là il faut espérer qu'un nouvel équipage sera formé, et que l'on saura organiser des croisières telles que celles que nous avons connues en d'autres temps.

Gazettement votre,

La Gazette Vicoise.