La Gazette Vicoise

21 décembre 2012

ON L'A ECHAPPE BELLE ......

 

 

Nous avons réchappé à une fin du monde annoncée...

 

 

 

En 2011, pas pareil, les platanes s'exprimaient à travers des missives éphémères agrafées par quelques noctambules insomniaques, les jeunes du FLV animaient les rues.

L'espoir d'un sursaut de lucidité chez nos magistrats pour sauvegarder nos traditions pentecotesques ancestrales animait nos esprits.

Le mois de Novembre que nous venons de passer à été d'une tristesse à mourir.

Peut être étions nous tous timorés dans l'attente de ce 21 Décembre 2012 fatidique.

Bon maintenant c'est sûr 2013 sera. 

Le Club Taurin organise les spectacles aux arènes pour Pentecôte, c'est dit.

Pour le reste, calme plat, des infos disparates, 

on ouvre, on ferme,

méritant, pas méritant,

un coup de chaud, un coup de froid,

tous les ingrédients pour choper la crève. 

 

A la Gazette Vicoise on a décidé de ne pas tomber dans cette sinistrose ambiante,

Les Vicoises et les Vicois, ceux qui ont leurs racines ancrées profond dans cette terre, doivent retrouver cette joie de l'accueil et de la fête qui ont fait la richesse (dans tous les sens du terme) de notre cité.

Allez, si toutes et tous sont motivés et le font savoir nous aurons le plaisir de nous retrouver ce Printemps dans les rues de VIC pour une Pentecôte ressuscitée.

Dans l'attente, nous vous adressons nos meilleurs voeux pour ces fêtes de fin d'année,

Que le Père Noel vous apporte tambours, trompettes, castagnettes, mantilles, foulards, déguisements de toutes sortes,  places de corrida, sourires, rires, enfin, toute la panoplie pour nous retrouver "comme avant", aux arènes, dans les rues, les bistrots et les bodégas.

La Gazette Vicoise vous invite à publier  vos voeux sur notre site.

Notre adresse mail:     lagazettevicoise@hotmail.fr

Joyeuses fêtes de fin d'année,

Gazettement votre,

La Gazette Vicoise.

Posté par Gazette Vicoise à 18:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]


27 novembre 2012

Et si on faisait les comptes .......

Après ce long intermède, passage par VIC.

Avec empressement, lecture de la Gazette locale, celle qui renseigne vite et bien.

VIC, pas grand chose, pas de révolution, rien à signaler, ah, si, le 21 Novembre un petit article:

Vic-Fezensac:    La fiscalité de 2012 sera maintenue en 2013

LG: Garçon, un café s'il vous plait ....  C'est quoi cette nouvelle fraiche?:

Le compte rendu du Conseil municipal qui s'est tenu le 14 Novembre 2012.

LG: Ca ressemble étrangement à ce qu'on a pu lire sur le Sud-Ouest du 16 Novembre 2012.

Ben, évidemment, c'est la même réunion.

"Au fil des dossiers municipaux

BILAN DE PENTECÔTE 2012

Les subventions compensatrices qui ont été versées aux associations qui avaient reçu l'autorisation d'ouvrir, mais dont les bénéfices ont été réduits par le manque de visiteurs, s'élèvent à 34 145 euros. Le coût total de la fête est de 186 786,69 euros."

PUBLIÉ LE 19/09/201 Sud-Ouest.

LG:C'est quoi des bénéfices qui ont été réduits?

Bêêê, c'est quand les gens de l'extérieur sont pas venu et que les bénéfices ressemblent à des pertes.

LG: Explique ..

Quand tu prévois que les fêtes vont te coûter 60 000 euro et qu'elles te coûtent 186 000, tu comprends que les bénéfices ils ont du plomb dans l'aile.

LG: Comment 60 000 euro ???

L'an dernier à une question d' Alexandre, tu sais, pour la conférence organisée par Sud-Ouest, tiens, lis, j'ai le papier:

"Pentecôtavic : posez vos questions à Michel Sanroma, le maire de Vic-Fezensac 

Alexandre. Les subventions municipales 2012 pour les associations prendront-elles en compte la suspension de Pentecôte ?

"................. Dans les 160 000 euros économisés, il y a 60 000 euros pour la mobilisation du personnel permanent. ......... Les 100 000 euros restant permettront de financer éventuellement le manque à gagner pour les associations qui le méritent."

Publié le 23/09/2011 Sud-ouest

LG: Alors, si tu donnes que 34 145 euro aux associations, la fête te coûte que 94 145 euro, non ???

Ben, euuuuuuh, oui.

LG: Alors, c'est quoi le coût total de la fête ?

Chai pas trop, ça doit être les 186 786,69 euros qui remplacent les 160 000 euro de 2011 qui étaient inacceptables et qui ont motivé l'arrêt des fêtes.

LG: Alors, si je comprends bien, moins t'as de fête, plus t'as de coût total !!!!

Écoute, l'an dernier, quand on parlait d'arrêter les fêtes, les journaux ils t'expliquaient tout, cette année, juste cet entrefilet, c'est que c'est pas bien important.

LG: Attends je crois que j'ai l'explication, lis: Emprunt de 600 000 euros

Mais, tu le fais exprès ou quoi?, l'emprunt c'est pour autre chose. Pour les dépenses c'est l'impôt, et tu vois bien le titre "stabilité de l'impôt".

LG: Donc, tu dépenses plus, tu n'augmente pas ....... c'est des vrai magiciens, mais moi la magie, à part l'hypnose ....... Allez, donne moi un autre café ........... Merci ..... Et ça, c'est quoi ?,

Club taurin vicois : le changement de cap (Sud Ouest du 19/11/2011)

LG: Là aussi y a de l'eau dans le gaz?,

Ça, j'en ai entendu parler, mais c'est pas la faute aux non-fêtes, d'ailleurs l'ancien Président il le disait:

"La fête en question mais pas la feria

C'est bien la fête autour des arènes qui est en débat. Pour que ce soit bien clair dans les esprits, le débat qui anime Vic-Fezensac porte bien sur la fête qui se déroule autour des arènes et non sur la feria. « Même s'il y a des problèmes de la fête qui nous concernent, nous, le Club taurin, nous organisons uniquement le spectacle taurin» explique Auguste Oller, du Club taurin vicois."

Vendredi 29 juillet 2011 sud-ouest

LG: Il parait qu'ils perdent des sous, qu'il manquait du monde.

Mais, qu'est ce que tu dis, ils disaient que sans la fête il y aurait 7 000 personnes autour des arènes et en plus que les clients ils pourraient même arriver à l'heure sans tous ces béhouets.

J'ai encore le journal.

"Votée mardi soir en conseil municipal (lire notre précédente édition) la suspension pour deux ans (2012 et 2013) de la feria de Vic-Fezensac ne raye pas pour autant Pentecôte du calendrier vicois. Avec trois corridas et une novillada au menu, l'arène ne va pas sonner creux. Durant trois jours 7000 aficionados y scanderont leurs « olé ! ». 7000 ça fait déjà beaucoup de monde dans une ville de 3500 habitants ! ......."

PUBLIÉ LE 22/09/2011 La Dépêche

LG : Alors, il doit y avoir un bogue, ça a pas du se passer comme prévu:

"Tout est parti d'un constat à l'issue de la dernière Pentecôte. La feria accusait un nouveau déficit établi autour de 300 000 euros. Les pertes cumulées depuis cinq férias atteindraient 900 000 euros."......"A l'origine de ces difficultés, une baisse de la fréquentation… une moyenne d'un millier d'aficionados en moins sur chaque spectacle .........."

PUBLIÉ LE 18/11/2012 la dépêche

LG: Alors, si je comprends bien, s'il y avait la fête, ça couterait moins cher aux Vicois et les arènes seraient pleines ......   Allez garçon,..... un GNAC s'il vous plait,        

Vous êtes un peu bizarres ici, non ???, vous savez pas ce que vous voulez!!!!!!

Faut Le Voir .........pour le croire.

Gazettement votre,

La Gazette Vicoise.

Posté par Gazette Vicoise à 20:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 juin 2012

METEO


L'été, tant attendu, reprend ses droits.

Pentecotavic 2012 est derrière nous.

La fête de la Musique à égayé notre petite cité le 23 Juin 2012, si ce n'était le fait que même à cette occasion, nous n'avons pas su jouer groupés, la diversité musicale était intéressante, et de ce que nous en savons, les participants et spectateurs satisfaits.

La Gazette Vicoise va prendre ses quartiers d'été.

Les examens sont passés. Les chanceux pourront prendre des vacances bien méritées. 

Pour les festayres chevronnés a la recherche d'ambiances conviviales, au son des fanfares, et autres musiques habituelles dans les Bodegas et les Férias (nous ne parlons pas des quelques imbéciles heureux qui ne trouvent leur bonheur que dans les dégradations gratuites et insupportables) les lieux de rendez-vous seront nombreux: Mont de Marsan, Dax, Bayonne, et autres villes plus petites, mais qui ne manquent pas d'intérêt.

Pour les amoureux de Jazz, JIM occupera un bonne partie du mois d'Aout. 

Les SALSEROS, se retrouveront autour des arènes Vicoises pour TEMPO LATINO.

Les flâneurs, touristes, et autres oisifs d'un soir pourront se balader, à la fraîche pour les Marchés de Nuit.

Laissons les polémiques derrière nous. 

Nous reprendrons, tranquillement, les réflexions, quand les passions seront retombées.

Espérons que d'ici là les bonnes volontés se seront manifestées pour redonner à Pentecotavic 2013, la place qu'elle mérite.

"L'Appel du 18 Juin", que nous avons publié, peut être un premier pas.

Nos colonnes restent ouvertes à tous ceux qui souhaitent s'exprimer:

Notre mail:    lagazettevicoise@hotmail.fr.

La liberté d'expression est un bien précieux dans notre démocratie, (la vraie), encore faut-il, dans ce brouhaha médiatique, trouver les supports pertinents permettant pour pouvoir l'exercer.

Bon été à tous,

Gazettement votre,

La Gazette Vicoise.

Posté par Gazette Vicoise à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2012

TRIBUNE LIBRE: ADIEU L'AMI

Chaque fois que nous perdons un ami, c’est un peu de nous qui s’en va.


Le Jour de la fête de la musique notre ami « RANTANPLAN » n’a rien trouvé de mieux que de nous quitter.

Ami de toujours, ami de tous, fanfaron « zozotan » à l’humour débordant, la baguette alerte, toujours prêt à partager.

 

Il pleure dans mon cœur

Comme il pleut sur la ville ;

………

Il était de toutes les parties, avec nous les PISTONS, puis avec les BIZZAR'S, aimé à PARIS, COLLIOURE, VIC-FEZENSAC, BAYONNE et ailleurs ...

Adopté par tous, s’adaptant à tout, avide de Vie,

RANTANPLAN  ton sourire inoubliable restera à jamais encré dans nos cœurs.

Que ce soir, tous les musiciens de France te décernent leurs notes, pas de marche funèbre, de la musique, encore de la musique.

Ne pleurons pas, jouons pour adoucir notre peine,

E recordarem sempre 

PISTONS CIRCUS



Posté par Gazette Vicoise à 16:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Ca c'était avant

La Gazette Vicoise n'a pas pour vocation de commenter les articles envoyés ou signés par nos lecteurs, sauf, quand elle se sent directement attaquée (rf: Léonie).

Nous ferons toutefois une petite entorse à notre règle, car il nous paraît indéniable que le dernier article:

"L'appel du 18 Juin"

peut permettre d’apporter un point final à toutes les Polémiques d'avant Pentecotavic.

Pentecôte est passée, il y a des contents, des cocus, des tristes, des heureux, des "je m'en fiche", des associations non méritantes moribondes, des qui ont pu aller aux corridas parce qu’ils n’avaient pas à surveiller leur jardin, (les «foulards rouges» ne sont pas venus).

Ils n’ont même pas rempli les parkings, 

Quelques aficionados ont du payer des contraventions pour mauvais stationnement (personne n’est parfait).

Les conséquences économiques tout le monde à l'air de s'en moquer.

Nous avons lu certains commentaires à l'article publié sur notre Gazette:

La réalité économique d'un petit chef d'entreprise Vicois de Philippe GELAS,

Il est le seul à s'être exprimé sur ce sujet....

Affligeant,

No comment.

 

Ça s'était avant.

 

Avant l'initiative lancée sur notre Blog par Jean-Louis PERRIER, qui nous a fait l'honneur de croire en notre intégrité.

Un appel à tous les Vicois du Monde entier pour se réunir, réfléchir, imaginer autre chose, pour sauver notre "culture", pour ne pas dire notre âme, notre hérédité viscérale.

Sa démarche est entièrement personnelle, et complètement indépendante de la Gazette.

 Nous n'irons pas jusqu'à le comparer à un homme qui a marqué l'histoire (il était grand), lui est plus petit.

Si J.L PERRIER mesure une gaule et demi, le grand faisait deux gaules. (La gaule était une unité de mesure bien connue des pêcheurs, la cane téléscopique n'étant qu'une pale copie du mètre ruban).

Bon, elle est facile et nulle, nous vous l'accordons.

La Gazette vous dit, belle initiative, Monsieur PERRIER, que votre pavé dans la mare réveille poissons (carpes, poissons rouges, et autres carassins ), libellules,musarègnes aquatiques, têtards, grenouilles, et autres batraciens afin que tous ensembles, ils redonnent à cette eau saumâtre, la clarté et la limpidité qu'elle avait  perdu.

(mais ça,c'était avant)


Gazettement votre,

La Gazette Vicoise.

 


 

Posté par Gazette Vicoise à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 juin 2012

TRIBUNE LIBRE: L’appel du 18 juin.

L’appel du 18 juin.

 A part le titre qui est une trop belle occasion en forme de clin d'oeil, pour une fois je serai sérieux.

 

 

Les différents débats d’idées qui ont fleuri dans la gazette,  mais aussi sur d’autres réseaux sociaux, les échanges durant Pentecôte avec les uns et les autres, les mails qui circulent à la vitesse de la lumière,  me laissent à penser que beaucoup de personnes ont comme moi été déçues par ce qui a été fait cette année pour Pentecôte. Ce qui est somme toute logique.

Tout un chacun peut avoir un intérêt à ce que l’édition de cette année ne soit qu’un mauvais souvenir laissant  un goût amer, depuis  ceux qui se disent continuellement «vivement Pentecôte» à ceux qui profitent de Pentecôte pour retrouver leurs  amis qu’ils ne voient jamais durant l’année, depuis le commerçant qui espère que les recettes vont lui permettre de conserver ses emplois et pourquoi pas, ce n’est pas une honte, valoriser son fonds de commerce, à l’agriculteur qui dit «tiens je vais revoir ceux qui me louent mon gite rural à chaque pentecôte et dont j’ai vu grandir les enfants» et aussi j’imagine,  à l’amateur de corrida qui cette année n’aura pas pu dire «allez on descend en ville voir ce qu’il se passe».

 

J’ai pu me rendre compte que les clivages politiques avaient complètement explosés lors des débats d’idées autour de Pentecôte et il est clair que ce n’est pas une histoire gauche/droite/centre que l’on aurait bien voulu nous faire croire,mais bien un terrain sur lequels les individus se retrouvaient en accord ou en opposition.

On a vu aussi exploser au sein même des associations des conflits virulents sur la manière avec laquelle l’association dont ils faisaient partie devait de se positionner, pour d’autres, le flou est resté et reste encore de mise si j’en crois les amis vicois.

 L’effet «diviser pour mieux régner" de la part des élus politiques a bien fonctionné,  ainsi que la notion de mérite pour les associations.

Cela a généré des divisions qui auraient été inimaginables l’an dernier, de l’acrimonie des uns par rapport aux autres, et conséquence découlant du procédé, le choix pour certains  de jouer en solo plutôt que celui de jouer groupés .

On a vu fleurir des discussions âpres, des lettres anonymes, des broncas phénoménales, des phrases lâchées à l’emporte pièce qui ne veulent pas dire grand-chose «on a maté les bourgeois en les mettant dehors!», pas grand chose à voir avec une ouverture d’esprit, mais il semble les les bourgeois ne sont pas les seuls à être restés dehors si j’en crois les rues désertes…

Bref des choses pas terribles se sont dites, certaines devant être surement relativisées, atténuées, mais qui ont eu pour résultante  que les vicois en premier, durant Pentecôte, sans parler des « étrangers »,  se regardaient entre eux,  du coin de l’œil, franchement tout cela n’est pas génial, on a connu mieux et meilleure ambiance.

Difficile pour moi d’être plus velléitaire car on me le reprocherait, on me reprocherait aussi de n’être pas né à Vic et de ne plus y habiter, j’en accepte l’augure, et même celle de ne pas être "l’imbécile heureux d’être né quelque part".

Et bien tant pis, même si c’est un pavé dans la mare, je ne regretterai pas de  l’avoir lancé.

Je propose à tous ceux qui auraient la même vision que moi et partageraient l’envie de se regrouper,  éditorialistes  amateurs de la gazette, personnes ayant pris part aux débats d’idées sur les différents réseaux sociaux, habitants de Vic, de New York ou d’ailleurs , commerçants ou avocats, cadre supérieurs ou ouvriers,  architectes ou maçons, artistes de tous poils,  jeunes plein de fougue et d’envies , quadras motivés , quinquas remotivés et seniors toujours actifs, de nous regrouper en dehors de tous les clivages politiques, de tout regroupement de présidents d’associations ou de représentants de structures commerciales.

Si vous pensez que cette idée n’est pas bête pour devenir en premier lieu une force humaine qui décidera elle-même ensuite de son rôle à jouer dans pentecôte et des attributions qu’elle voudra bien ou pas se donner : 

Je vous propose de m’envoyer un mail à l’adresse suivante dédiée pour ce premier échange:

jeanlouisperrier32@orange.fr

En  indiquant ( vous choisirez les infos que vous voudrez me communiquer ) votre nom, prénom et téléphone, adresse et lieux de résidence habituel, éventuellement profession si vous pensez que cette notion est utile dans le débat et dans nos réflexions, mais de grâce évitons les mails anonymes…

Je vous propose aussi de faire suivre cela à tous vos amis via les réseaux sociaux, les sites internet, les newsletter,  afin qu’ils puissent réagir à cette proposition et que je puisse quantifier en fonction des retours (que je signalerai à tous ceux qui auront répondu) en m'engageant par l’intermédiaire de la gazette,  à faire un bilan dans quelques jours.  

Que le pavé que je lance puisse faire son chemin.

 Si ce n’est pas le cas, tant pis !

 Afin de prévenir toute réaction épidermique que je pourrais comprendre, il  ne s’agit surtout pas pour moi, d’être le moindre porte parole de ce regroupement. J’initie la chose, et si les retours sont tels que je pense qu'ils devraient être,  les individus intéressés, moi y compris, prendront le relai via un processus à définir pour imaginer la création d’un regroupement dont l’existence juridique, légale (ou pas) resterait à définir.

Peut être resterais-je seul, j’en accepte le risque, pas de soucis ce n’est pas grave, et je continuerai de temps en temps à envoyer des billets d’humeur à la gazette.

 

Jean Louis Perrier

Posté par Gazette Vicoise à 07:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 juin 2012

TRIBUNE LIBRE: l'exocet est arrivé .....

De l’avantage et de l’inconvénient d’une lettre anonyme.

A la lecture des messages de Léonie Abadie j’ai failli me précipiter sur le téléphone et solliciter un marabout  pour qu’il se rende de toute urgence à Vic-Fezensac et hurle face à Léonie:

"Léonie tu es possédée, tu t’es laissée posséder, Vade Retro Satanas, Vade Retro Diabolo, Toi, Christine Boutin sort de ce corps  et libère-le de ton emprise"

Oui mais à la réflexion comment faire,  puisque Léonie n’existe pas, à part dans notre imaginaire, à part  dans son imaginaire, et quel imaginaire ?…

Aucun imaginaire !

Ce qui est dommage, voire dommageable, c’est que Léonie ce n’est pas vraiment un prénom à nous faire fantasmer, pas le genre de bombe sexuelle qui va érotiser le coït.

C’eût été une consolation de pouvoir se dire, "elle est vraiment très con mais au moins elle va peut être arriver à déclencher chez nous les quinquas, une invasion de phéromones"  et pour une fois on aurait pu exaucer le vœux de n’importe quel ministre des finances ou de l’industrie, ou même du président des commerçants après  Pentecôteavic  "Ca y est La Gaulle se redresse !"  mais non même pas !  

Aucun sexe appeal!

 A nous qui tutoyons l’andropause au quotidien, elle aurait pu  être la sauveuse, celle qui transforme les slips kangourous en string tendus à l’extrême, celle qu’on aurait porté en triomphe dans la ville déserte pour la prochaine Pentecote  en scandant "Léonie, Léonie, tu nous as redonné la vie !"  Que nenni !

 Aucune  pile à sexe !

Ensuite je me suis dit tiens elle connaît  Rimbaud, Fellini et Brassens, mais alors les discours qu’elle nous tient ce serait du contre emploi ?

Elle aime les gens qu'on aime!  

Mais à mon avis elle ne sait pas que "8,5" est la musique préférée des fanfares, que Georges Brassens a aussi chanté la plus belle chanson de salle de garde qui existe "mélanie"  à faire fuir tous les cul-benits du style de Léonie,  et que le Père Rimbaud et son pote Verlaine ils ont jamais attendu d’avoir la licence pour ingurgiter force absynthes et licebroquer sur les bien-pensants et qu'en Ethiopie Rimbaud il mâchait de la drogue quelle horreur Léonie.

En tout cas, une chose est sûre, il est pas mort de soif le gars de Charleville Mezières.  

Aucune références intellectuelles

Et c’est après que j’ai réalisé que La léonie elle pense peut être que Fellini c’est une marque de pâtes fraiches et que Rimbaud a fait plusieurs films: le 1, le 2 et Le Retour, mais peut être que Stallonne c’est son style de mec.  

Aucune intelligence et aucun goût

 

Et en plus elle se met à donner des leçons, à nous dire ce qu’il faut faire, penser, écrire, boire, manger, ou pisser et avec qui et comment on doit le faire, hé Léonie on a plus l’âge d’être sur les bancs de l’école, c’est d’ailleurs bien dommage on rigolerait un bon coup,  à condition que la maitresse soit volontaire, et là au moins on pourrait dire à tout le monde qu’on a une maitresse sans être obligé de se cacher… 

Aucun humour

Elle tape sur les sévillanes et sur les pistons et dit que "si on leur enlève la licence on leur enlève un œil"  , moi si j’avais  été Léonie, j’aurai pas tourné la phrase comme ça, parce qu’il faudrait pas que ça se retourne contre elle et que les Sévillanes disent "on lui enlève un œil et on récupère notre licence !" 

Aucune  rhétorique et aucun discernement

Et faudra pas qu’elle s’étonne lorsqu’elle sera démasquée, car cela va arriver,  de voir débarquer devant chez elle les pistons vieillissants, la seule fanfare qui sait garder ses  forces pour les grandes occasions et dont la phrase préférée est "Souviens toi de te méfier".

Léonie voudrait même qu’on ferme notre gueule et que l’on ne dise pas tout haut ce qu’on pense très fort, mais qui es-tu Léonie pour dire ça ?  ha oui mais au fait qui es tu  ? 

Une donneuse de leçons, j’espère juste que ce n’est pas une déformation professionnelle.

En tout cas une chose est certaine, et c'est effrayant lorsqu'on y pense, si Léonie avait été en âge d’écrire des lettres anonymes  à une période de notre histoire, il y a fort à parier que les Klaus Barbie et les Jean Moulin ils se seraient rencontrés plus tôt ! 

Aucun courage

 

Là ça fait mal Léonie, tu voudrais me trainer en justice ? cela pourrait être diffamatoire ?  mais depuis quand est-on diffamé lorsqu’on est anonyme…car Léonie tu es peut- être un homme, une femme, un groupe de parole, un parti politique, un animal peut-être… je ne sais à qui je m’adresse, même l’utilisation d’un prénom me semble être usurpé  et trop honorifique en ce qui te concerne à la lecture de ta diatribe.

Ton indigence intellectuelle et ton esprit mesquins n'ont d'égal que ton anonymat ponctuel.

Mais  avec  tous les ingenieurs informaticiens qui lisent la gazette, je ne désepère pas qu'un de ces cerveaux saura débusquer et cracker l’ordi d’où sont partis tes lettres anonymes (allez les gars des grandes écoles montrez ce que vous savez faire), ce serait bien qu’on rigole un peu quand même, et qu’on mette à jour ton joli visage chafouin, la vie est si triste parfois.

Aucun imaginaire, aucun sexe appeal, aucune pile à sexe, aucune référence intellectuelle, aucune intelligence et aucun goût, aucun humour, aucune rhétorique et aucun discernement, aucun courage, bref rien !  


Juste de l'anonyme

 Allez, tomorrow will be another day !

Jean Louis Perrier


Posté par Gazette Vicoise à 08:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 juin 2012

Leonie a marché sur le râteau .......

Lors de notre réponse au message qu'avait envoyé Léonie à l'encontre de la Gazette (Léonie quel beau pseudo) nous l'avions averti:

Ne jamais poser un râteau les pointes vers le haut.

Décidemment, elle ne fait attention à rien cette Léonie, elle a marché dessus et a pris le manche dans la figure.

Nous espérons que ce n'est pas très grave.

Nous sommes très inquiets, elle a disparu de Facebook (plus de profil: Léonie ABADIE).

Pauvre LEONIE .......

Si vous avez des nouvelles ecrivez nous sur notre adresse: lagazettevicoise@hotmail.fr

Gazettement votre

La Gazette Vicoise




Posté par Gazette Vicoise à 18:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 juin 2012

TRIBUNE LIBRE:La réalité économique d'un petit chef d'entreprise Vicois

La réalité économique d'un petit chef d'entreprise Vicois

Considéré par la majorité municipale comme un vulgaire vendeur d'alcools je tenais à vous communiquer quelques données économiques en conséquence du fiasco de la féria 2012.

Depuis 10 ans Vic Boissons Services a pu créer 6 emplois et contribuer annuellement à des subventions auprès des associations vicoises à hauteur de 20 000 euros.

Aujourd'hui après la perte de 80% de son débouché local la politique d'embauche et les montants des subventions alloués sont malheureusement remis en cause.

Les élus biens pensants de notre cité ne seront bien évidemment pas concernés par cet état, protégés par leurs statuts mais les lendemains ne chanteront pas longtemps !

Philippe Gelas

Gérant de Vic Boissons Services

Posté par Gazette Vicoise à 19:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 juin 2012

Léonie quel beau pseudo ....

 

Petit rappel de sémantique:

Un pseudonyme est un nom d'emprunt, souvent utilisé soit par les écrivains ou les toreros par exemple, ou par toute personne qui tient à ce que ses dires, faits ou gestes ne soient pas rattachés à des "à priori" que pourraient induire sa véritable identité (que ce soit par ses fonctions, le fait par exemple qu'il soit en recherche d'emploi, ses origines, la consonance de son nom, etc..., etc...). 

L'anonymat est utilisé pour pouvoir s'exprimer sans risquer la contradiction, il peut être utilisé en ne signant pas les missives, ou en utilisant un pseudonyme, il peut être utilisé pour la critique, voire avoir un caractère délétère, et permet de minimiser les risques de poursuite.

Si nous prenons La Gazette Vicoise, elle a son propre blog, référencé parmi les sites ouverts à tout internaute, tous les articles peuvent être commentés, elle a publié son adresse mail, accepte toute contradiction, publie les articles qui lui sont adressés sans les commenter, ni les déformer, laissant le lecteur libre de ses opinions. A qui viendrait l'idée de dire que nos périodiques, bien qu'utilisant un nom commercial assimilable à un pseudonyme sont des journaux anonymes.

 

Au gré de nos,visites sur Facebook, et autres sites tel que ceux des journaux  locaux, nous avons pu lire un premier commentaire sur notre Gazette:

Par un jeu de liens (informatiques) nous avons trouvé ce commentaire sur la page facebook de "béouéts"

Ce commentaire est signé Léonie ABADIE, nous pensons qu'il s'agit un pseudonyme anonyme:

« Petit message à l'attention des porte-plume de la gazette vicoise. Porte-plume anonyme bien évidemment car on est courageux mais pas trop... J'ai relevé plus d'une fois quelques allusions aux"racines vicoises". Il y en a même qui regrettent que certains élus ne soient pas de "racines vicoises". Attention chère Gazette à ne pas vous laissez glisser vers de dangereux replis identitaires ça ne sent pas très bon tout ça... Ca n'élève pas le débat. Evitez nous la musique de la supériorité du sens de la fête vicoise vous risquez de vous prendre un rateau. » 

La Gazette Vicoise lui a répondu sur la même page:

"Chère Léonie, c'est avec beaucoup de fierté que nous pouvons vous compter parmi nos fidèles lecteurs. Il est un peu dommage que votre venin emplisse votre encrier, et pousse votre main à écrire de façon aussi grossière. Corrigez donc votre enthousiasme injurieux  et nous pensons que vous pourrIez nous faire parvenir des articles qui ne pourront qu'accentuer notre notoriété. À vous lire rapidement, Gazettement votre, la Gazette Vicoise.

Pour rappel notre adresse mail est: lagazettevicoise@hotmail.fr.   A bientôt chère pigiste."

Depuis Lundi nous n'avons toujours rien reçu.

 

Qu'est-ce qu'un RATEAU:

  • Un rateau est un outil de jardinage.
  • Le Râteau est un sommet des Alpes.
  • L'expression familière « prendre un râteau » désigne l'échec d'une tentative de séduction.

Prenons les choses dans le désordre:

Chère Léonie, soit c'est vous qui avez tenté de nous séduire, et vous avez bien pris un rateau. (l'arroseur arrosé).

En ce qui nous concerne, après avoir réuni notre comité de rédaction, nous avons bien un de nos membres qui a tenté de séduire celle que nous pensons que vous êtes, c'est bien lui qui a pris un rateau, et comme nous sommes tous solidaires, nous dirons que vous avez raison, nous avons pris un rateau.

Râteau sommet des Alpes, nous ne méritons pas cette flateuse comparaison.

Rateau: outil de jardinage:

Le jardinage est un art, il faut commencer par éliminer les mauvaises herbes, que ce soit à la main, ou avec des désherbants. Une fois qu'elles ont séchées, il faut les rassembler avec un rateau et les faire disparaitre. Une fois le terrain propre .....

Pour votre information un rateau ne doit jamais être posé au sol les pointes vers le haut. Si malencontreusement vous marchez dessus, vous prenez le risque de prendre le manche dans la figure. (Prenez bien soin de lire le mode d'emploi).

Léonie, si vous avez des choses à dire, n'allez pas, masque sur le visage, taguer sur le mur du voisin.

Les colonnes de la Gazette vous sont ouvertes, vous pouvez à tous moments commenter les parutions sur notre blog, envoyer vos articles, donner vos avis. Notre site possède une adresse:

http://www.lagazettevicoise.com.

Etant donné que Léonie se faufile, telle la vipère, dans les commentaires labyrintiques de facebook, nous avons pensé qu'il fallait vous faire partager les réflexions de cette plume acerbe.

Vous trouverez toute cette diatribe en allant sur le lien suivant:

Pour vous y rendre il suffit de cliquer sur le lien que vous trouverez soit ci-dessous soit en fin de colonne de droite sur cette page, intitulé tout simplement:

La page de Léonie

Vous y trouverez 5 rubriques que nous avons intitulés:

- Léonie se présente

- Léonie lit La Gazette Vicoise

- Léonie commente un article de Sud-Ouest et n'aime pas les quadra, quinqua et autre jeunes du FLV

- Sevillanes ménopausées et Pistons vieillissants 

- Léonie n'aime pas la Querencia, Chez Berthe, le Racing Club, les Sévillanes et les Vickings 

Pour toute réaction, nous vous rappelons notre adresse mail:  lagazettevicoise@hotmail.fr

Gazettement votre,

La Gazette Vicoise

 

 

Posté par Gazette Vicoise à 17:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]